Accès inéquitable aux traitements pour les femmes vivant avec un cancer du sein métastatique

classé dans Communiqués, Membres Coalition par Administrateur Coalition

This page is also available in: Anglais

De longs délais d’attente pour obtenir un traitement sont le résultat de l’absence d’échéances fermes imposées aux provinces. Pour certaines femmes, ces temps d’attente peuvent être une question de vie ou de mort.
« Notre pays est doté d’un bon système, mais il n’est pas parfait. Un des plus grands défis est l’absence d’échéances fermes imposées aux provinces pour l’ajout des médicaments sur leur liste après leur homologation et la conclusion d’une entente relative à leur prix », affirme Cathy Ammendolea, présidente du conseil d’administration du Réseau canadien du cancer du sein (RCCS). « Les femmes du Québec et des provinces de l’Atlantique sont plus particulièrement touchées par ces longs temps d’attente pour avoir accès aux traitements. Elles et leur famille doivent assumer le lourd fardeau physique, émotionnel et financier causé par cette situation. L’accès en temps opportun à ces médicaments est crucial. » C’est une constatation préoccupante qui met en lumière les disparités entre les patients selon leur endroit de résidence (et le Québec n’a pas la partie belle).

Cliquez ICI pour consulter l’information complète sur le site du RCCS