Présenté par la Coalition Priorité Cancer au Québec et son Comité patients et survivants, avec la collaboration de la Fédération des cliniques privées de physiothérapie du Québec, l’Association québécoise des ergothérapeutes en pratique privée, l’Alliance des communautés culturelles dans l’égalité de la santé et les services sociaux (ACCÉSSS), ce symposium tenu le 12 mai 2016 a abordé quatre aspects de la réadaptation soit :

  • les besoins en réadaptation à travers le continuum de soins et services
  • les meilleures pratiques de réadaptation
  • l’accès aux ressources professionnelles publiques et privées en réadaptation
  • qui débourse la note ?

La Coalition a également abordé la question : conciliation travail – cancer est-ce possible ?

L’offre de services est-elle au rendez-vous ?

La réadaptation a comme finalité le maintien et l’amélioration de la capacité physique, psychique et sociale des personnes à agir dans leur milieu et d’accomplir les rôles qu’elles entendent assumer d’une manière acceptable pour elles-mêmes. La réadaptation se veut également un élément important du retour aux activités de la vie quotidienne après des traitements pour le cancer. Elle diffère pour chaque personne, de même que selon le type de cancer et de traitement administré. Elle aide le patient à se rétablir pendant et après les traitements et à rester le plus autonome possible. La réadaptation a donc pour objectif d’aider les patients à :

  • s’adapter aux changements qui affectent leur corps et leurs perceptions
  • être physiquement plus actifs et autonomes
  • reprendre leurs activités quotidiennes
  • faire face aux aspects émotifs, sociaux ou professionnels
  • favoriser un retour plus harmonieux et profitable au travail ou dans le milieu scolaire

promo_symp_cancer-readaptation-1024x512